Vision d’un

Talent Acquisition Specialist

Le terme de talent est employé ici pour désigner tout individu en poste ou en recherche d’emploi qui met ses compétences techniques et / ou relationnelles au service d’une structure indépendamment de sa taille.

Le recrutement est la quintessence de la compétitivité et de la concurrence. Il existe pour un même poste une multitude de talents compétents et nombreux sont les interlocuteurs qui recherchent les mêmes compétences. Comment se différencier et se séduire mutuellement dans ce contexte ?

En réalité, le recrutement est une question de valeurs, il est le résultat d’une adéquation mutuelle et réciproque aux aspirations des parties impliquées. Dans cet esprit il n’y a pas de poste idéal mais bien des missions et un environnement de travail répondant à l’idéal d’un candidat.

Postuler c’est se questionner !

La recherche d’emploi consiste en réalité à identifier un intitulé de poste, des missions, un statut et un environnement de travail. Il est possible de savoir ce que l’on veut mais fréquemment on sait d’avantage ce que l’on ne veut pas / plus.

Dans un premier temps il faut analyser la démarche et être à même de répondre aux questions suivantes :

Pourquoi je postule ? Quelles sont mes motivations ? Qu’est ce qui m’intéresse dans le poste ciblé ? Quelle est la société à l’origine de l’annonce ? Quel est le contrat / le salaire proposé ? Comment puis je répondre aux attentes ? Est-ce que je possède toutes les compétences ? Si non, quelles sont mes qualités à mettre en avant pour compenser mon manque d’expertise ? Qu’est ce que j’attends de ce poste ? Comment montrer que je suis la bonne personne ?

Répondre à ces questions c’est se conditionner aux retours du recruteur. Dans le processus de recrutement, à chaque étape il faut s’attendre à justifier ses expériences ou se confronter à un refus.

Un retour négatif n’est pas personnel ! De chaque refus naît une expérience qui sera utile pour le prochain processus.

Il arrive qu’un recruteur ayant approché un talent stoppe sa candidature, il faut prendre ce retour avec philosophie et s’interroger sur les raisons. Un retour négatif n’est pas un désaveux mais l’expression d’un dysfonctionnement ou d’une incompatibilité dont il est important de comprendre l’origine. Il peut être factuel : inadéquation de compétences, le périmètre du poste inadapté ou sensible : le talent n’adhérera pas à la culture de l’entreprise ou à son environnement.

Il arrive également qu’une candidature reste sans retour, ne restez pas passif et relancez ! La technologie moderne vous donne tous les outils pour vous faire connaître du recruteur si votre candidature reste toujours sans retour après plusieurs relances (2 c’est largement suffisant!) il ne sert plus à rien de perdre du temps et de l’énergie. Il s’agit de s’investir dans un nouveau projet !

A contrario avancer dans un processus de recrutement induit d’avoir à se répéter, se présenter avec transparence et développer à chaque instant son savoir, son savoir faire et son savoir être. La mauvaise nouvelle c’est qu’il n’existe pas 10 astuces pour être recruté(e)… la bonne nouvelle c’est qu’une bonne préparation et un esprit positif permettent souvent d’aller au bout d’un processus recrutement et de faire la différence.

Comment bien se préparer ?

En résumé, il faut être prêt à pouvoir répondre à toute ligne de questionnement et être à même de pouvoir se projeter dans le poste. Vous êtes attendu pour un entretien ? A vous de vous assurer que la rencontre et les premières minutes d’échange reflètent votre professionnalisme et votre personnalité.

Ce n’est pas un secret, la première minute est primordiale !

Vous avez 60 secondes pour faire une bonne impression. Heureusement vous vous êtes préparé en amont : une présentation soignée, un sourire et un remerciement à l’adresse des personnes qui vous reçoivent lors de cet échange physique, téléphonique ou vidéo. Oui, une personne qui sourit ça s’entend au téléphone !

Un esprit positif !

L’annonce et les échanges avec les parties prenantes au recrutement permettent de mettre un cadre au poste et à ses missions. Il est naturel d’avoir des questions et il est important d’en poser parce que vous voulez en savoir d’avantage sur la société, vos objectifs, l’ambiance de travail, l’historique du poste … et parce que vous souhaitez montrer votre intérêt !

L’entretien c’est une question de feeling, vos compétences vous saurez les montrer mais votre personnalité doit transparaître. A vous d’identifier ce que vous pouvez apporter en termes de bonne humeur, de plus value à un service ou à un département, de qualité d’adaptation…Mettez en avant vos compétences pédagogiques, votre gestion du stress, votre esprit fédérateur ! Qu’importe le nombre d’entretiens ou d’interlocuteurs, si votre cœur bat plus fort et que votre intérêt reste intact alors ce poste est pour vous. Certains process peuvent être très longs mais restez souriant, positif, agréable et disponible. Cela fait la différence entre 2 candidats également motivés.

Être recruté(e), c’est le ticket d’entrée vers une nouvelle expérience professionnelle ! Toutes les parties se sont finalement accordées et se voient avancer ensemble, c’est le graal ! Il faut alors conserver l’état d’esprit unique avec lequel vous avez mené à bien votre recrutement lors de votre prise de fonction pour vous faire connaître de vos nouveaux collègues.

Pour conclure, la réussite d’un recrutement passe par la réflexion en amont, la définition de critères de recherche et la motivation que le talent insuffle au process.

Recruter c’est l’aboutissement d’une rencontre talent et compétences, état d’esprit et culture d’entreprise. Mettez le projecteur sur vos savoirs et votre personnalité, sachez vous rendre disponible et accessible, souriez vous êtes recruté(e) !